Questions fréquentes

L’aventure éditoriale parait souvent intimidante et complexe et nous recevons beaucoup de questions à ce sujet. Vous trouverez sur cette page un certain nombre de liens utiles et de questions fréquentes auxquelles nous avons tenté de répondre pour vous aiguiller au mieux dans l’écriture et l’édition. 

QUESTIONS FRÉQUENTES

J’écris un roman, qui peut me donner quelques conseils quant à l’écriture, le style, la façon de le présenter, etc. ?

Il ne s’agit pas d’une réponse simple, puisque chaque auteur suit un chemin qui lui est propre. Il y a, bien sûr, divers organismes qui offrent des ateliers d’écriture. L’AAAE en propose d’ailleurs régulièrement. D’autres sites Internet ou blogues d’auteurs peuvent également répondre à vos questions. En voici quelques-uns :

Divers articles sur l’écriture, le style, les genres, etc, par Nadia Gosselin et son équipe.

Divers conseils de Dominic Bellavance.

Comment faire publier un ouvrage?

Il n’y a pas qu’un seul chemin pour passer du manuscrit au livre imprimé. Vous pouvez opter pour la voie traditionnelle : envoyer votre texte à diverses maisons d’édition, ou encore vous engager dans la voie de l’autoédition et de l’édition à compte d’auteur. Ce guide pratique vous aidera à comprendre les différences entre ces méthodes d’édition et vous aidera à faire votre choix :

○ Naviguer à travers le monde de l’édition : Guide pratique à l’attention d’auteurs en émergence. 

L’édition traditionnelle

Le monde de l’édition pour-être une jungle pour qui ne connait pas ce milieu. Avant d’envoyer votre manuscrit à un éditeur, lire et visionner ce reportage de Radio-Canada fait par l’équipe d’Enquête en 2016 :

○ Le Coté sombre du livre québécois : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/768296/enquete-cote-sombre-livre-edition-auteurs-redevance-quebec 

Vous êtes toujours décidé à envoyer votre manuscrit, assurez-vous que vous le faites dans les règles de l’art afin que votre texte ne soit pas écarté pour les mauvaises raisons. Quelques sites peuvent vous aider sur la manière de le présenter :

Comment présenter un manuscrit à un éditeur. 

Soumettre un manuscrit à un éditeur : 5 erreurs à éviter. 

○ Un livre écrit par trois écrivains pour démystifier les réalités de l’écriture et de l’édition des littératures de l’imaginaire au Québec et tenter d’aider les auteur.e.s à atteindre leurs objectifs personnels et professionnels : Écrire et publier au Québec : les littératures de l’imaginaire par Geneviève Blouin, Isabelle Lauzon et Carl Rocheleau.

○ Enfin, si vous êtes prêts à vous lancer, inutile d’envoyer votre travail au mauvais endroit. Sélectionnez les maisons d’édition qui publient le genre de textes que vous écrivez. Pour ce faire, vous pouvez consulter l’Association nationale des éditeurs de livres du Québec qui répertorie ses membres selon les styles littéraires qu’ils publient.

L’édition à compte d’auteur et l’autoédition

Dans le cas de l’édition à compte d’auteur ou l’autoédition, c’est à vous de payer pour faire publier votre livre. Vous vous occupez de tout : la correction, la mise en page, le graphisme de la page couverture, l’imprimerie, la publicité, la distribution et la vente.

Certains de nos membres offrent cependant des services d’aide à la publication d’ouvrage. Nous vous invitons à consulter le répertoire des membres et faire une recherche par services offerts pour trouver une personne qui pourra vous aider de la manière la plus adéquate dans votre démarche.

Quelques sites vous expliquent les différences entre ces deux méthodes :

Petit guide de l’autoédition au Québec. 

Comment s’y retrouver entre les différents types d’édition.

Le Blogue bouquinbec. 

En tant qu’auteur, combien puis-je m’attendre de gagner ?

• Les droits d’auteurs et les redevances

Vous avez pris plusieurs années pour écrire un bouquin, vous l’avez envoyé à plusieurs maisons d’édition et vous venez de recevoir une réponse positive. Généralement, la redevance de l’auteur est de 10% du prix du livre vendu. Voici quelques liens qui vous expliquent ce que l’auteur peut toucher de son travail :

○ L’U.N.E.Q. explique ici la loi et la règlementation sur le droit d’auteur.

○ Inscrivez vos livres au Programme du droit de prêt public – DPP – vous pourrez recevoir des redevances si vos livres sont en bibliothèques.

○ Inscrivez également vos livres à Copibec, elle distribue des redevances aux créateurs pour la reproduction de leurs œuvres.

• Les cachets

L’Union des écrivaines et des écrivains du Québec propose sur son site internet une Grille de tarifs pour aider les auteurs à se déterminer leurs taux selon le type d’acte professionnel réalisé : une conférence, un atelier d’écriture, un article dans une revue, etc.

Comment soumettre mon livre à un prix littéraire ?

Il existe de nombreux prix littéraires au Québec, nous vous suggérons de prendre connaissance des particularités de chacun d’eux afin de voir si votre ouvrage, fictif ou essai, se qualifie pour l’un ou l’autre de ces prix. Voici la liste :

Liste des prix littéraires du Québec. 

D’AUTRES LIENS UTILES

Il existe plusieurs regroupements d’auteurs et d’écrivains. Il est parfois utile d’être membre de plusieurs d’entre eux :

Regroupements nationaux d’écrivains :

○ Union des écrivaines et écrivains québécois – UNEQ. 

○ Société des auteurs de radio, télévision et cinéma – SARTEQ. 

○ Centre des auteurs dramatiques – CEAD. 

○ Association québécoise des auteurs dramatiques – AQAD. 

○ Association des écrivains québécois pour la jeunesse – AEQJ. 

Regroupements régionaux d’écrivains et d’auteurs :

Association des auteurs des Laurentides. 

Association des auteurs et auteurs de l’Outaouais. 

Association des auteurs de la Montérégie. 

Société des écrivains de la Mauricie. 

Association des auteurs et auteurs de l’Ontario français. 

Vous voulez consulter la liste des éditeurs du Québec, la liste de ceux qui publient en anglais ou encore des éditeurs pancanadiens, voici des sites utiles :

Regroupements d’éditeurs :

○ Association nationale des éditeurs de livres – ANEL. 

○ The Association of English-language Publishers of Quebec / Association des éditeurs de langue anglaise du Québec. 

Bottin des éditeurs francophones canadiens (il est possible de faire une recherche par domaine de publication).

Autres ressources :

Association canadienne des réviseurs linguistiques. 

DIVERSES RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE VOUS VOUS POSEZ ET MÊME CELLES QUE VOUS NE VOUS VOUS POSEZ PAS !

Foire aux Questions de l’UNEQ, très complète.