Membres honoraires

André Bernier

Nommé membre honoraire lors de l’Assemblée générale du 26 janvier 2019

Né à Sherbrooke, André Bernier est l’auteur de cinq livres : deux pièces de théâtre, Les iconoclastes et Les Jambes, et trois romans,  La magie des danseuses, Satan sort au printemps et La fille du plateau. Il a publié des nouvelles dans Actualité, Passages et XYZ.

Membre du groupe fondateur de l’Association des auteurs des Cantons de l’Est (ainsi que se nommait l’organisme à l’époque), il en fut le deuxième président en 1978-1979. Il a cofondé et dirigé la revue littéraire Passages.

Journaliste durant 52 ans, il a écrit des milliers d’articles en tous genres : nouvelles, entrevues, critiques, analyses, chroniques… Il fut fondateur, éditeur et rédacteur en chef de deux journaux, un hebdo Le Miroir de l’Estrie et un mensuel Visages. Il a enseigné le journalisme à l’Université de Sherbrooke et a été lecteur de nouvelles à la radio et à la télévision (CHLT, CJMS et Télé 7).

Il est détenteur d’un baccalauréat et d’une maîtrise en français de l’Université de Sherbrooke. Féru d’archives, il possède une imposante collection de périodiques.

Après une longue pause littéraire de 25 ans, il propose coup sur coup deux nouveaux romans: Satan sort au printemps et La fille du Plateau.

 

Pierre Francoeur

Nommé membre honoraire lors de l’Assemblée générale du 26 janvier 2019.

Né le 16 juillet 1952 à Sherbrooke, Pierre Francoeur a été journaliste, éditeur et auteur.

En 1975, il a fondé les Éditions Sherbrooke, avec André Hallée, professeur de français sherbrookois (polyvalente Le Phare) et auteur (Sauver la face, éditions Cosmos-Naaman, 1974). Ils publient tout d’abord chacun leur ouvrage et commencent ensuite à publier les auteurs de la région. Près de 25 œuvres d’auteurs estriens seront publiées en quelques années, et ce, sans subvention gouvernementale. Ils publient également, pendant quelques numéros, les Cahiers du Hibou, revue littéraire estrienne.

Puis, en 1977, avec la collaboration de plusieurs sherbrookois, dont André Bernier, Ronald Martel, Normand Labelle et Jean Civil, il lance l’Association des Auteurs des Cantons de l’Est (AACE) qui deviendra par la suite l’AAAE.

Pierre Francoeur a publié trois recueils de poèmes : Les Bouquets de la mer (1975), Fragments noirs (1976), et Thermostats (1980) aux Éditions Sherbrooke.

Pierre Francoeur a été journaliste et directeur de l’information à La Tribune de Sherbrooke, rédacteur en chef et président-éditeur du Journal de Montréal, président de Sun Média (alors le 2e plus important groupe de journaux au Canada), et président de Quebecor Média. C’est durant sa présidence que sera lancé le Journal de Sherbrooke qui sera publié de 2003 à 2014.

Il a également lancé l’Hebdo de Laval.

Aujourd’hui retraité, Pierre Francoeur vit à Laval.

 

Ronald Martel

Nommé membre honoraire lors de l’Assemblée générale du 26 janvier 2019.

Natif de Lac-Mégantic, Ronald Martel a été tour à tour co-fondateur de l’Association des auteurs des Cantons de l’Est en 1977, président-fondateur du Salon du Livre de l’Estrie en 1979, directeur général de la 100e Exposition régionale agricole de Sherbrooke en 1984-1985, propriétaire de compagnies actives dans le domaine de l’imprimerie de 1985 à 1994, journaliste-correspondant du journal La Tribune à Lac-Mégantic pendant 23 ans, avant la pandémie, soit depuis 1997 jusqu’en 2020, où il a été astreint à une pré-retraite bien malgré lui, et en même temps agent de communication au CSSS du Granit, l’hôpital de Lac-Mégantic, de 2007 à 2015, au moment d’être mis au rancart par la réforme dans le domaine de la santé.

Au fil des ans durant toute sa carrière bien remplie, il a également œuvré en tant que travailleur autonome contractuel, sous la raison sociale Martel Communication, il a publié quelques romans et quelques recueils de poésie, et il se concentre maintenant sur la publication et le rayonnement par les livres de sa maison d’édition, les Éditions Jour et Nuit.

 

Antoine Sirois

Nommé membre honoraire lors de l’Assemblée générale du 26 janvier 2015.

Antoine Sirois naît en 1925. Il a une licence en lettres de l’Université de Montréal (1960), un baccalauréat en pédagogie de l’Université de Sherbrooke (1960) et un doctorat en lettres de l’Université de Paris Sorbonne (1967).

Il est secrétaire général de l’Université de Sherbrooke de 1960 à 1965 et y enseigne la littérature de 1967 à 1994. Tout en poursuivant son enseignement, il occupe les postes de directeur du Département d’études françaises de 1968 à 1974 et de vice-doyen à la recherche et aux études supérieures de la Faculté des lettres et sciences humaines de 1975 à 1983.

Il publie entre autres : Montréal dans le roman canadien (1962); L’édition critique d’Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon avec Yvette Francoli (1986); L’Université de Sherbrooke, son rayonnement littéraire et artistique (1990) et Mythes et symboles dans la littérature québécoise (1992).

Il est membre de l’Académie des lettres et sciences humaines de la Société royale du Canada depuis 1993. Il reçoit de nombreux prix et distinctions dont le prix Gabrielle-Roy de l’Association des littératures canadiennes et québécoises; le prix Juge-Lemay de la Société Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke. Il est nommé professeur émérite de l’Université de Sherbrooke en 1994.

Il a également créé le Prix Suzanne Pouliot/Antoine Sirois, qui est décerné aux deux ans à un auteur ou une autrice de littérature pour la jeunesse.