La fourmi et la cigale – pastiche

La fourmi, ayant ouvré
Tout l’été,
Se trouva fort éreintée
Quand la bise fut tombée.

Plus un seul petit effort
Pour musique et métaphores.
Elle alla crier ennui
Chez la cigale la gipsy,
La priant de divertir
Quelque peu sa vie martyre
Jusqu’à la saison nouvelle.

« Je vous chérirai, lui dit-elle,
À jamais gravé en mémoire
Votre plus joli répertoire. »
La cigale n’est pas gratuite ;
C’est là son moindre ego.

« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette hypocrite.
— Nuit et jour à tout venant
moi, j’ouvrais, ne vous déplaise.
— Vous ouvriez ? j’en suis fort aise
Eh bien, payez maintenant.

 

Diplômée en création littéraire, Marie d’Anjou a aussi étudié la linguistique française, l’anthropologie et la psychologie. Elle intègre ces intérêts variés dans l’écriture de fiction, laquelle se trouve être un hybride entre littérature générale et imaginaire. Elle siège au conseil d’administration de l’AAAE et tient un blogue d’auteure sur mariedanjou.com. 

Lire également

Les fleurs du tapis des années 80

Par: Mélanie Bizier

Mon père est plus fort que le tien une ligne d’enfance jamais osée mon père était pas spécialement costaud je le trustais pas Le dernier rendu a la crotte au cul autres paroles jamais prononcées j’étais pas particulièrement rapide je me trustais pas Ma mère est meilleure que la tienne ça non plus ma mère, […]

NOUVEAUTÉS DE NOS MEMBRES – 2019-2020

André Bernier Satan sort au printemps (Les éditions de l’Apothéose) Satan sort au printemps est un roman d’amours pathétiques, d’amours changeantes, d’amours pas sûres d’elles, mais ni trop grave, ni sérieux, parce l’humour et la légèreté y sont omniprésents.   Amélie Bibeau Style papillon, l’histoire de Benjamin (Lili-la-Lune. Hors série) (Les Éditions Vents d’Ouest) Voici l’histoire peu […]

Partager

Commenter